Transcription de la conférence téléphonique sur les résultats du T4 2018 de Supernus Pharmaceuticals Inc (SUPN)

Transcription de la conférence téléphonique sur les résultats du T4 2018 de Supernus Pharmaceuticals Inc (SUPN)

februari 28, 2019 0 Door admin

CBD Olie kan helpen bij ADHD. Lees hoe op MHBioShop.com


Huile de CBD peut aider avec TDAH. Visite HuileCBD.be


Source de l’image: The Fool Motley.

(NASDAQ: SUPN)
Conférence téléphonique sur les résultats du T4 2018
27 février 2019 , 09h00 HE “data-reactid =” 23 “type =” text “> Supernus Pharmaceuticals Inc (NASDAQ: SUPN)
Conférence téléphonique sur les résultats du T4 2018
27 février 2019 , 9h00 HE

Bonjour, Mesdames et Messieurs, et bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice 2018 de Supernus Pharmaceuticals. À ce stade, tous les participants sont en mode écoute uniquement. Plus tard, nous organiserons une session de questions-réponses. Les instructions suivront à ce moment-là. Pour rappel, cette téléconférence est en cours d’enregistrement.

J’aimerais maintenant laisser la parole à Peter Vozzo de Westwicke Partners, Relations avec les investisseurs pour Supernus Pharmaceuticals. Vous pouvez commencer.

Merci Joelle Bonjour à tous et merci de vous joindre à nous aujourd’hui pour la conférence téléphonique sur les résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice 2018 de Supernus Pharmaceuticals. Hier, après la clôture du marché, la société a publié un communiqué de presse annonçant ces résultats.

Je suis accompagné de Jack Khattar, président-directeur général de Supernus; et chef de la direction financière, Greg Patrick. L’appel d’aujourd’hui est disponible via la section Investisseurs du site Web de la société à l’adresse ir.supernus.com. Après les remarques de la direction, nous ouvrirons l’appel aux questions. Nous prévoyons que l’appel durera environ 45 minutes.

Au cours de cet appel, la direction peut émettre certaines déclarations prospectives concernant des événements futurs et les performances futures de la société. Ces déclarations prospectives reflètent le point de vue actuel de Supernus sur les tendances et les informations existantes et peuvent être identifiées par des termes tels qu’attendre, planifier, anticiper, croire, croire, avoir l’intention et d’autres termes ayant un sens similaire. Ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de performance future et impliquent des risques et des incertitudes, y compris ceux mentionnés dans la section Facteurs de risque de notre rapport annuel 2017 sur formulaire 10-K et du rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos en septembre 30 2018. Les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux projetés dans ces déclarations prospectives.

Pour le bénéfice de ceux qui écoutent peut-être la retransmission, cet appel est mis en attente et enregistré le 27 février 2019 vers 9 heures, heure de l’Est. Depuis lors, la société a peut-être fait d’autres annonces relatives aux sujets abordés. Veuillez vous référer aux communiqués de presse les plus récents de la société et aux documents en cours auprès de la SEC. Supernus décline toute obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si requis par les lois sur les valeurs mobilières applicables.

Je vais maintenant donner l’appel à Jack.

Merci Peter. Bonjour à tous et merci d’avoir pris le temps de nous rejoindre alors que nous discutons de nos résultats du quatrième trimestre et de l’année 2018.

Supernus a annoncé une autre année de solides résultats d’exploitation en 2018. Les premières réalisations sont la poursuite de l’exécution commerciale vigoureuse de Trokendi XR et d’Oxtellar XR. Après une forte croissance à deux chiffres du nombre total de prescriptions en 2017, la société a enregistré une nouvelle croissance de 29% du nombre total de prescriptions en 2018 pour deux marques qui sont désormais dans leur sixième année d’existence sur le marché. Cette forte croissance des prescriptions nous a permis de réaliser une année financière record. Nous avons généré des revenus totaux de 409 millions USD, un bénéfice opérationnel de 144 millions USD et un résultat dilué par action en hausse de 90% par rapport à 2017, pour atteindre 2,05 USD. Il est important de souligner que notre solide croissance a été réalisée au cours d’une année, qui a été marquée par la concurrence féroce de trois nouveaux lancements sur le marché de la migraine où ils ont fortement encouragé la promotion d’une nouvelle classe de médicaments. Pour Trokendi XR, les prescriptions ont augmenté de 34% en 2018, malgré la concurrence accrue. Alors que le marché total du topiramate est resté stable à environ 14,6 millions d’ordonnances. Trokendi XR a augmenté sa part du marché du topiramate de 16%, atteignant une part record de 5,13% à la fin de l’année 2018. Pour Oxtellar XR, la prescription a augmenté de 12% pour l’ensemble de l’année 2018, malgré une nouvelle année de sous-performance niveau de promotion par rapport à la concurrence.

La deuxième réalisation majeure en 2018 est l’approbation par la FDA de l’extension du label afin d’inclure la monothérapie des crises partielles pour Oxtellar XR. Au début de ce trimestre, nous avons lancé Oxtellar XR avec son étiquette étendue qui inclut la monothérapie pour les crises partielles et nous pensons que la monothérapie peut représenter une opportunité de croissance significative à long terme pour Oxtellar XR. L’oxcarbazépine, un anticonvulsivant, contient une multitude de données qui prouvent son efficacité et sa sécurité en monothérapie. Le médicament a fait l’objet de nombreuses études en monothérapie. Huit études ont permis de recueillir des données importantes prouvant son efficacité. Le marché général des saisies partielles en monothérapie est estimé à environ 15 millions d’ordonnances par an, soit un marché beaucoup plus vaste que celui de l’épilepsie, l’oxcarbazépine, qui compte environ 1,5 million d’ordonnances par an.

La troisième réalisation majeure est la réussite de trois essais de phase III sur le TDAH réalisés avec notre nouveau produit candidat phare, le SPN-812. Les résultats préliminaires que nous avons annoncés en décembre 2018 à la suite de ces essais suggèrent un produit bien différencié avec une forte efficacité, une rapidité d’action et un bon profil d’innocuité pour tous les essais. Chaque essai a atteint son critère d’évaluation principal avec une signification statistique robuste. De plus, les essais ont montré une forte efficacité sur l’hyperactivité et sur les sous-échelles d’inattention et l’aspect très important pour tout non-stimulant. Nous attendons avec impatience la publication des résultats préliminaires du deuxième et dernier essai chez l’adolescent d’ici la fin mars. Nous sommes toujours sur la bonne voie pour déposer la NDA au cours du second semestre 2019 pour SPN-812 et dans l’attente de l’approbation de la FDA pour le lancement du produit au second semestre 2020. Nous prévoyons également de lancer un programme de phase III destiné aux patients adultes de la région. deuxième semestre de cette année. Nous avons maintenant éliminé le risque d’un de nos produits en phase de développement avancé avec ce que nous croyons être un profil clinique bien différencié et restons enthousiastes quant au potentiel de SPN-812 à offrir aux patients un nouveau traitement thérapeutique non stimulant important pour le TDAH.

En plus de ces réalisations importantes, nous avons fait de bons progrès sur SPN-810, notre nouveau traitement de l’agression impulsive chez les patients atteints de TDAH. Les inscriptions sont presque terminées et nous prévoyons publier les résultats de ce programme unique et novateur au cours du second semestre de cette année. Supernus continue d’observer les inscriptions dans l’étude d’extension en ouvert du SPN-810 à 90% ou plus. En moyenne, un patient participant à l’étude ouverte reste sous traitement SPN-810 pendant 10 mois, ce qui, selon nous, est un signe encourageant du profil de tolérance et d’efficacité du SPN-810. Nous continuons de nous attendre à soumettre une NDA pour le SPN-810 au second semestre de 2020 et à lancer le médicament en attente de son approbation par la FDA au second semestre de 2021. En ce qui concerne le SPN-604 pour le traitement du trouble bipolaire, la phase III programme devrait commencer au second semestre de 2019.

Outre les progrès susmentionnés concernant nos programmes de pipeline en phase terminale, nous avons finalisé en 2018 l’acquisition de Biscayne Neurotherapeutics, ajoutant ainsi à SPN-817 une opportunité excitante de pipeline pour le traitement de l’épilepsie sévère. Notre activité de développement d’entreprise se poursuivra en 2019 à la recherche d’actifs en neurologie et en psychiatrie qui correspondent de manière stratégique à notre portefeuille. Enfin, comme nous l’avions annoncé dans le communiqué de presse publié hier soir dans notre communiqué de presse sur nos résultats du quatrième trimestre et de l’exercice complet, nous organiserons une journée des investisseurs à New York le 16 avril 2019, au cours de laquelle nous vous présenterons un aperçu de notre société, notamment: une discussion détaillée de nos programmes cliniques, en particulier SPN-812, et une évaluation des opportunités de marché associées.

Je vais maintenant donner la parole à Greg, qui fournira plus de détails sur nos résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice.

Merci, Jack, et bonjour à tous. En passant en revue nos résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice 2018, je rappelle aux auditeurs de se reporter au communiqué de presse sur les résultats du quatrième trimestre et de l’exercice publié après la fermeture du marché. Les ventes nettes de produits pour Trokendi XR pour le quatrième trimestre de 2018 ont été de 88,4 millions de dollars, soit une augmentation de 28% par rapport au quatrième trimestre de 2017. Les ventes nettes de produits pour Oxtellar XR au quatrième trimestre de 2018 ont été de 25,1 millions de dollars, soit une augmentation de 46%. par rapport au quatrième trimestre de 2017. L’augmentation de l’inventaire des canaux de distribution des grossistes et des pharmacies au quatrième trimestre de 2018, par rapport au niveau des stocks des canaux de distribution au troisième trimestre de 2018, a entraîné une augmentation des ventes nettes de produits d’environ 10 millions de dollars. Nous estimons que cette augmentation est temporaire et nous nous attendons à ce que les niveaux de stocks reviennent à leurs niveaux historiques en 2019. Les revenus totaux pour le quatrième trimestre de 2018 se sont élevés à 115,9 millions de dollars, soit une augmentation de 31% par rapport à 88,4 millions de dollars au quatrième trimestre de 2017. pour le quatrième trimestre de 2018, comprenait des ventes nettes de produits de 113,5 millions de dollars et des produits de redevances de 2,4 millions de dollars, contre 86,3 millions de dollars de produits tirés des redevances, de 2 millions de dollars de redevances et de 0,7 million de dollars de produits de licence au quatrième trimestre de 2017.

En ce qui concerne les résultats annuels, les ventes nettes de produits pour Trokendi XR se sont établies à 315,3 millions de dollars, soit une augmentation de 39% par rapport à 2017. Les ventes nettes de produits pour Oxtellar XR pour l’ensemble de l’exercice 2018 ont été de 24,6 millions de dollars, soit une augmentation de 25% par rapport à 2017. Le chiffre d’affaires total pour l’exercice 2018 s’élevait à 408,9 millions de dollars, soit une augmentation de 35,3% par rapport à 302,2 millions de dollars en 2017. Les produits totaux pour l’exercice 2018 comprenaient des ventes nettes de produits de 399,9 millions de dollars, des produits de redevances de 8,3 millions de dollars et des produits de licence de 0,8 million de dollars, contre 294,1 millions de dollars. millions, 6,4 millions et 1,8 millions de dollars respectivement pour 2017.

S’agissant des dépenses pour le quatrième trimestre de 2018, les frais de recherche et développement se sont élevés à 29,8 millions USD, contre 16,2 millions USD pour le même trimestre de l’exercice précédent. Au quatrième trimestre de 2018, la société a acquis Biscayne Neurotherapeutics. Nous avons effectué un paiement initial unique de 15 millions de dollars, dont 14 millions ont été imputés aux dépenses de recherche et développement. À l’exception de la dépense initiale non récurrente de 14 millions de dollars au quatrième trimestre de 2018 liée à l’acquisition de Biscayne Neurotherapeutics, les frais de recherche et développement sont demeurés quasiment inchangés par rapport au quatrième trimestre de 2017. Les dépenses de développement se sont élevées à 89,2 millions USD, contre 49,6 millions USD pour 2017. Cette augmentation d’environ 40 millions USD est principalement due au lancement des quatre essais cliniques de phase III pour SPN-812 au second semestre 2017. Mais ces essais se sont poursuivis pendant toute l’année. 2018. Affectant également les dépenses d’une année à l’autre avec les essais d’extension en étiquetage ouvert pour SPN-812 et SPN-810, ainsi que la dépense initiale non récurrente de 40 millions de dollars liée à l’acquisition de Biscayne.

Les frais de vente, généraux et administratifs au quatrième trimestre de 2018 s’élevaient à 42,1 millions de dollars, comparativement à 33,8 millions de dollars au même trimestre de l’exercice précédent. Cette augmentation est principalement due au développement et à la production de matériel de promotion et aux programmes de marketing associés au lancement de l’indication en monothérapie pour Oxtellar XR, ainsi qu’à une augmentation de la charge de rémunération fondée sur des actions. Les frais de vente, généraux et administratifs pour l’exercice 2018 s’élèvent à 159,9 millions USD, contre 137,9 millions USD en 2017. Cette augmentation s’explique principalement par l’impact de l’augmentation de la force de vente de 40 représentants en 2017, l’augmentation des dépenses de marketing destinées à soutenir Trokendi. XR, ainsi que les facteurs que je viens de mentionner qui ont affecté le quatrième trimestre.

Le bénéfice d’exploitation au quatrième trimestre de 2018 s’élevait à 39,9 millions de dollars, soit une hausse de 16% par rapport à 34,3 millions de dollars pour la même période de 2017. Le bénéfice d’exploitation pour l’exercice 2017 s’élevait à 144,4 millions de dollars, soit une augmentation de 45,1% par rapport à 2017. L’amélioration du résultat d’exploitation pour le trimestre et l’exercice 2018 ont été principalement tirés par l’augmentation des ventes nettes de produits. Le bénéfice net selon les PCGR au quatrième trimestre de 2018 s’est établi à 25,9 millions de dollars, ou 0,48 $ par action diluée, contre 13,7 millions de dollars, ou 0,26 $ par action diluée à la même période de l’exercice précédent. Le bénéfice net selon les PCGR s’est établi à 111 millions de dollars en 2018, soit 2,05 dollars par action diluée, contre 57,3 millions de dollars, ou 1,08 dollar par action diluée en 2017. En plus de la hausse du bénéfice d’exploitation pour le quatrième trimestre et l’exercice 2018, le bénéfice net selon les PCGR a réduction du taux légal d’impôt fédéral américain et, dans une moindre mesure, d’exercices d’options sur actions.

Le taux d’imposition effectif au quatrième trimestre de 2018 était affecté de manière défavorable par les frais de recherche et de développement non déductibles d’impôts de 14 millions de dollars liés à l’acquisition de Biscayne. La moyenne pondérée des actions ordinaires diluées pour les actions en circulation s’élevait à environ 54,1 millions de dollars au quatrième trimestre et à l’exercice 2018, respectivement, contre environ 53,5 millions de dollars et 53,3 millions de dollars pour chacune des périodes respectives de l’exercice précédent.

Au 30 décembre 2018, la société disposait de 774,8 M $ en trésorerie, équivalents de trésorerie, titres négociables et titres négociables à long terme, comparativement à 273,7 M $ au 31 décembre 2017. Cette augmentation d’environ 500 M $ reflète un produit net d’environ 365 M $. millions de dollars provenant de la vente d’obligations convertibles de premier rang et de bons de souscription contrebalancés par l’achat de couvertures d’obligations convertibles en mars 2018. De plus, une trésorerie d’environ 129 millions de dollars a été générée par l’exploitation.

Enfin, en ce qui concerne les prévisions financières pour 2019, la société fournit les informations suivantes: ventes nettes de produits de l’ordre de 435 millions de dollarsillion à 455 millions de dollars; les prévisions de ventes nettes de produits supposent que les stocks plus élevés détenus par les grossistes et les pharmacies à compter du quatrième trimestre de 2018 retrouveront leurs niveaux historiques en 2019; Par conséquent, nous prévoyons que cela affectera les ventes nettes de produits en 2019 d’environ 10 millions de dollars. Les dépenses de recherche et développement se situant entre 70 et 80 millions de dollars; bénéfice d’exploitation compris entre 160 et 180 millions de dollars; taux d’imposition effectif compris entre 23% et 25%. p>

Je vais maintenant retourner l’appel à l’opérateur pour des questions. p>

Questions et réponses: h2>

Merci. (Instruction d’opérateur) Notre première question vient de Ken Cacciatore de Cowen & Company. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Hé les gars. Bonjour. Félicitations pour tous les progrès accomplis. Je voulais juste poser quelques questions. Tout d’abord sur le CGRP. Jack, vous avez donné un peu Un peu dans vos remarques préparées, mais peut-être un peu plus de nuance quant à ce que vous entendez et voyez en termes de pression sur les patients, et je sais que vous avez fait allusion à ne pas voir beaucoup de pression. Mais peut-être la dynamique que vous ‘ En ce qui concerne les volumes injectés chez le clinicien, comment cela peut-il vous être bénéfique ou non? Et ensuite, chez BD, si vous avez plus de nuance à nous donner sur les zones potentielles dans le SNC que vous trouvez plus ou moins Certes, au-dessus des actifs privés, mais aussi de nombreux actifs publics plus petits dans le CNS, il semble y avoir une certaine lenteur et déprimer beaucoup de forces de vente différentes. Plus tôt que les entreprises publiques? Merci. p>

Ouais Bonjour, En ce qui concerne les CGRP, jusqu’à présent, nous n’avons vu aucune dynamique spécifique qui soit très différente de celle que nous avons constatée ou vécue en 2018. Plus précisément, bien sûr, précipitez-vous d’abord à essayer les CGRP, puis Au fil du temps, les patients ont constaté que le médicament ne fonctionnait pas vraiment pour tout le monde. Nous avons donc vu des patients qui essaieront certains de ces produits puis qui recommenceront à utiliser d’autres produits qui existaient avant le CGRP. De toute évidence, il y a une concurrence accrue entre les PCRP et les deux nouveaux venus qui sont entrés sur le marché à l’automne par rapport à initialement, en mai, lorsque le premier a été lancé. p>

En ce qui concerne l’expansion du marché, nous prévoyons que 2019 et 2020 tireront parti de cette expansion, si une telle expansion devait se produire, ce qui, je pense, a montré que certains signes initiaux indiquent que le marché est en expansion, mais aussi avec le temps et avec l’intensification de la forte activité promotionnelle des concurrents dans Donc théoriquement, pratiquement, nous nous attendons à profiter absolument de cette augmentation de volume au fil du temps, vous savez que Trokendi XR sera là, surtout que l’efficacité de Trokendi XR est vraiment très bonne et qu’elle possède Les meilleures données disponibles en termes de taux de réponse et de création et de libération des migraines chez les patients figurent parmi les plus élevées du marché. Nous nous attendons donc à ce que Trokendi XR obtienne une part équitable de cette expansion du marché. p>

En ce qui concerne la deuxième question, du côté de la BD, nos priorités restent relativement cohérentes et concernent la neurologie et la psychiatrie. Nous sommes vraiment agnostiques quant au domaine dans lequel nous pourrions mettre la main sur quoi. Il s’agit d’un mélange d’opportunités privées et publiques que nous examinons. Nous examinons donc tout, essentiellement dans ce domaine, dans cet espace ou cet univers, ce qui fait vraiment beaucoup de stratégie pour nous. les priorités sont toujours des actifs commerciaux, des produits à un stade avancé, puis des actifs à un stade beaucoup plus précoce. Ce sont à peu près les mêmes critères de priorités que ceux que nous avions depuis longtemps et nous avons essayé de rester disciplinés pour nous en tenir à cette stratégie. Et surtout que maintenant nous travaillons à pleine vitesse et pour obtenir 812 sur le marché. Et j’espère que dans 8 mois, ou plus tard cette année, nous aurons 810 autres avancées positives. Cela nous permettra certainement de prendre un peu plus d’actifs à un stade plus précoce, car nous aurons de nombreuses années de croissance dans la société, ce qui nous laissera le temps de développer ces premiers actifs. P>

Excellent. Merci. P>

Merci. Et notre prochaine question vient de David Steinberg avec Jefferies. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Merci, bonjour. Juste deux questions. Donc, pour faire suite à la question de Ken et à BD, vous parlez de neurologie contre psychologie et de public contre privé. Mais juste pour clarifier, alors supposons que 812, qui est le marché l’année prochaine, ne ferme-t-il pas la fenêtre sur des acquisitions plus relutives sur le marché parce que vous devez concentrer votre force de vente sur 812, ou est toujours la fenêtre ouverte pour les actifs du marché que votre force de vente peut déployer tout de suite par rapport aux actifs de stade précoce. Et puis, maintenant que vos 812 données sont disponibles depuis quelques mois. Avez-vous eu d’autres discussions avec les payeurs sur le remboursement à venir? Et si oui pourriez-vous partager n’importe quelle couleur avec cela. Merci. P>

Ouais, bien sûr. 812, c’est une bonne question, David, en ce qui concerne, au fur et à mesure que nous nous approchons du lancement de 812, il est clairement moins judicieux pour nous d’obtenir un actif commercial ou sur le marché en psychiatrie, mais pas nécessairement en neurologie, car nous: Nous aurons deux forces de vente différentes, l’une sera dédiée au lancement de 812 et à l’établissement de notre présence en psychiatrie, mais nous avions une force de vente actuelle en neurologie, ce qui n’empêche certainement pas le côté neurologie de continuer à examiner les aspects commerciaux. Actifs ou sur le point d’être commercialisés en neurologie. En ce qui concerne les payeurs, les KOL, etc., vous avez tout à fait raison. Comme vous vous en doutez, les données de la phase III nous ont été communiquées en décembre. occupé en janvier et en février partageant beaucoup de ces données aurait une influence sur ceux là-bas . Les KOL sont des leaders – des leaders d’opinion dans le domaine du TDAH. Les niveaux d’excitation continuent à augmenter au fur et à mesure que nous expliquons aux gens et que nous les parcourons avec les données. En même temps, nous menons également des recherches avec les payeurs, dont nous n’avons pas encore les résultats, mais cela se produit également. Maintenant que nous avons une très bonne idée de ce à quoi ressemble ce profil et de ce que pourrait être l’étiquette potentielle. Nous disposons donc d’un moyen beaucoup plus efficace de mesurer l’acceptation du profil de produit du point de vue du marché, des payeurs, des KOL et des médecins. P>

Merci. Et notre prochaine question vient d’Annabel Samimy avec Stifel. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Bonjour, merci d’avoir répondu à ma question. J’aimerais simplement passer au 810, qui semble continuer de s’inscrire et nous verrons quelque chose d’ici la mi-année. et je ne les connais pas, beaucoup de gens y prêtent attention. Mais peut-être que vous pouvez définir les résultats escomptés? Y a-t-il une certaine réduction dans le sens où vous recherchez une réduction spécifique du score? Pour ce qui est de la façon dont il pourrait être alimenté, vous pouvez peut-être nous donner une idée de la situation et des points qui vous donnent confiance pour que vous puissiez avoir confiance en vous. la bonne dose en dehors de l’analyse intermédiaire qui vous a accordé la dose de 36 mg, est-ce que quelque chose vous conforte également dans ce que vous avez vu dans des études précédentes ou dans une étude ouverte? . p>

En ce qui concerne l’étude de phase III, un rappel pour tous, le critère principal et ce que nous sommes. Le changement dans la fréquence des épisodes au cours de la période de traitement consiste bien entendu à comparer le bras de traitement par rapport au placebo et à obtenir une signification statistique par rapport à un placebo. baser toute la puissance basée sur notre expérience avec l’essai de phase IIb dans l’essai de phase IIa. Maintenant que les études pourraient finir par avoir un peu plus de patients spécifiquement 301, cela aidera évidemment avec l’alimentation. Et en ce qui concerne la question de la dose , après l’analyse intermédiaire, comme chacun s’en souvient, nous l’avons réduite à 36 milligrammes, car le groupe de traitement et tous les futurs patients après l’analyse intermédiaire ont été randomisés sous placebo ou à 36 milligrammes. dans le L’extension en ouvert est une tendance vers les 36 milligrammes. Dans l’extension Open Label, lorsque les gens sont inscrits dans Open Label, tout le monde commence avec 18 milligrammes, de sorte que vous ne sortez pas aveugle de l’étude initiale. Donc tout le monde commence avec 18 milligrammes. Et ensuite, les médecins augmenteront ou baisseront le dosage ou le maintiendront à 18 mg comme ils le jugeront utile compte tenu de ce patient en particulier et de leur expérience du médicament. Et nous avons observé une tendance vers les 36 milligrammes des heures supplémentaires, ce qui nous donne un très bon niveau de confiance quant au fait que la décision qui a été prise lors de l’analyse intermédiaire semble très cohérente avec l’expérience que nous constatons en réalité. la pratique clinique de la vie en ouvert, où de nombreux patients négocient réellement. Certains patients ont encore un bon nombre de patients sous 18 milligrammes, mais une plus grande partie d’entre eux vont jusqu’à 24 ou 36 milligrammes. Donc, cela est en fait très encourageant et très cohérent avec les mesures que nous avons prises à la suite de l’analyse intermédiaire en 2017. Nous continuons d’être extrêmement enthousiasmés par ce programme. Et j’espère que les données sont positives. Et nous pensons que le potentiel de ce médicament pourrait être de l’ordre de plusieurs milliards de dollars, autant que l’opportunité dont nous avons parlé à plusieurs reprises, car il couvre vraiment de nombreux autres troubles psychiatriques, non seulement le TDAH, mais également le SSPT. , autisme, Alzheimer et autres formes de démence. Nous continuons d’entendre parler de problèmes pour lesquels il n’existe pas de médicaments approuvés pour les traiter efficacement. Nous restons donc très enthousiastes à propos de ce programme. P>

OK. Et si je peux juste faire un suivi sur une question chez des patients en ouvert qui restent en moyenne 10 mois sous traitement, pouvez-vous simplement mettre cela dans le contexte? Est-ce que beaucoup de ces patients, c’est un peu étant donné que ce sont des patients très difficiles à traiter et si le médicament fonctionne, vous imaginez qu’ils voudraient rester. Mettez donc cela en contexte pour nous, s’il vous plaît. P>

Ouais, bien sûr. Ouais, je veux dire, il y a vraiment, vous savez, des données publiées qui parlent vraiment de ce qu’est un bon nombre de mois ou quel est le bon indicateur ou nombre de mois que si les patients restent en ouvert, c’est un bon ou un mauvais signe. Vous savez, il n’y a rien de tel à dire en moyenne dans le SNC, en général , c’est ce que vous constatez par rapport à ce que nous voyons dans le 810. Toutefois, étant donné les données démographiques et les difficultés que ces patients rencontrent au quotidien, pas seulement les patients, mais aussi les gardiens, les membres de la famille qui traitent cette situation, ce n’est pas une tâche facile pour eux de continuer à participer à une étude contrôlée, où ils doivent se rendre et poursuivre leurs visites, leurs bilans de santé, etc., si le médicament ne leur convient pas vraiment. ou pour leurs enfants, ils n’ont vraiment aucune motivation pour rester même avec l’étude, tant pis un mois, t deux mois ou moins, 10 mois après le début de l’étude. Et de même, s’ils subissent des effets secondaires vraiment désagréables ou que le médicament n’est pas vraiment bien toléré. De même, pourquoi resteraient-ils avec l’étude et plus précisément pendant 10 mois? Je veux dire, nous considérons que 10 mois est une très longue période pour que cette population de patients reste avec ce médicament et s’y attache, à un moment donné, si cela ne fonctionnait pas vraiment pour eux, ils n’ont vraiment aucune incitation à le faire. . C’est la raison pour laquelle nous continuons à dire, vous voyez, en regardant et en continuant de vivre pendant si longtemps, rester avec le médicament pendant 10 mois est vraiment un bon côté encourageant des deux côtés; l’efficacité, ainsi que la sécurité et la tolérabilité. p>

Excellent. Merci. P>

Merci. Et notre prochaine question vient de Patrick Trucchio de Berenberg Capital. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Merci. Salut bonne matinée. J’ai quelques suivis sur SPN-810, pouvez-vous nous dire si vous pouvez déposer une NDA sur 810 sans les données relatives aux adolescents ou avez-vous besoin d’un jeu de données complet avant de pouvoir déposer la NDA? Et ensuite, en ce qui concerne l’étude sur l’adolescence, pouvez-vous nous dire où en est le recrutement actuel et devrions-nous nous attendre à ce que le recrutement dans l’étude soit plus efficace que chez les enfants patients? Et puis, séparément, si ce programme réussit dans le traitement du TDAH, combien de temps comptez-vous présenter 810 aux études pivots et autres indications ou autres indications comorbides, quelles indications? Et que devrions-nous anticiper d’ici et combien de temps pour commencer ces études? P>

Oui, en ce qui concerne la NDA, les discussions initiales que nous avons eues avec la FDA et notre intention était de vraiment faire de la pédiatrie et de l’adolescence des adolescents. population initiale de patients. Et cette discussion a conduit la FDA à nous dire que nous ne sommes pas opposés à cela, cependant, nous aurons besoin de voir certaines données relatives aux patients adolescents de la NDA. Et nous sommes allés jusqu’à dire: OK, d’accord. , et c’est la raison pour laquelle nous avons lancé l’étude de phase III dans l’essai sur les adolescents, mais l’étendue de ces données et le type de données que la FDA recherche vraiment sont davantage axées sur la sécurité, pour vous assurer que Il n’ya pas d’autres problèmes de sécurité liés à la tolérabilité ou à des problèmes imprévus auxquels ils doivent faire face. Nous pensons donc toujours que si nous commençons l’essai pour adolescents, la colonne vertébrale continue et que nous arrivons à la fin des essais pédiatriques et que nous nous rapprochons du dépôt de la NDA, si nous avons suffisamment de tolérances sur les informations de sécurité issues de l’essai de phase III sur les adolescents, nous avons de bonnes chances de les soumettre aux données pédiatriques ainsi qu’aux données de tolérance et de tolérance de l’essai de phase III sur des adolescents. Et nous n’aurons peut-être pas besoin d’attendre la fin du procès pour adolescents. P>

Voilà ce que nous comprenons vraiment et c’est vraiment la stratégie que nous avançons. Bien sûr, alors que nous continuons à discuter la FDA, nous cherchons à obtenir plus de précisions. Maintenant, nous avons également la possibilité de simplement déposer pour la pédiatrie et donc de limiter toute la NDA et de la limiter aux seules données pédiatriques, l’étiquette étant uniquement destinée aux enfants. Nous répondrons à toutes les exigences de la NDA avec les deux essais de phase III que vous menez actuellement en pédiatrie. Nous avons donc encore différentes options à votre disposition. Je n’ai pas vraiment finalisé quoi que ce soit de spécifique, mais en ce qui concerne le dossier de l’adolescent lui-même, nous espérons que son inscription à l’adolescence sera un peu plus rapide que celle que nous avons eue en pédiatrie car, encore une fois en pédiatrie, nous avons été les premiers jamais même conduire tria ls dans ce domaine. Il y avait donc une courbe d’apprentissage. P>

Le journal est à présent les mêmes, qu’ils soient pédiatriques ou adolescents, de sorte que le problème des échecs de dépistage que nous avons connus en pédiatrie, nous allons probablement continuer à faire de même avec les adolescents, car c’est la nature même de la laiterie, la nature démographique que nous avons été. En ce qui concerne les gens et leur capacité à suivre les instructions, nombre d’entre eux ne suivent malheureusement pas très bien les instructions. Par conséquent, ils ne se conforment pas à la laiterie pendant la période de contrôle et finissent par manquer aux conditions requises pour entrer. Nous ne pouvons donc pas nous détendre et cela ne change pas vraiment, mais si vous avez un enfant qui faisait également partie de l’étude de phase III dans les essais pédiatriques et qui est peut-être âgé de moins de deux ans ans, trois ans dans la phase III, ils ont peut être devenu un adolescent. Je veux dire, ces personnes pourraient faire leur apparition sur le front des adolescents. Nous espérons donc vraiment – nous continuons à surveiller, cela continuera. Je veux dire, nous l’observons vraiment de très près. Et pour le moment, nous nous engageons toujours à respecter les dates que nous avons promises, à savoir le dépôt de la NDA au second semestre de 2020 et le lancement au second semestre de 2021. Nous souhaitons à nouveau que le dépôt de cette NDA soit idéal: pédiatrique et adolescent à cette époque et lancé avec le label qui a les deux. Au fil du temps, si nous apprenons quelque chose de vraiment différent, nous clarifierons certainement ce point – le programme change légèrement l’orientation. P>

En ce qui concerne le moment où nous pourrons commencer clairement dans d’autres domaines, je veux dire, le moment où nous obtenons des données positives sur les essais pédiatriques et obtenons l’assurance, notre confiance en ce programme pour si longtemps et ont été que cela devrait fonctionner et ce que nous voyons dans le label ouvert. Si cela se confirme, les données de phase III sur la pédiatrie, nous chercherons à vraiment lancer le programme, je veux dire, dès que possible. Les autres domaines les plus probables seront davantage l’autisme, le SSPT étant les domaines initiaux pour lesquels nous avons effectué des recherches et dont nous avons parlé à KOL. Cela pourrait changer avec le temps, mais c’est la pensée initiale à ce stade. Ce sont donc potentiellement les zones qui constitueront le deuxième ou le troisième domaine naturel sur lequel nous pourrons faire des études supplémentaires. Et combien de domaines avons-nous besoin de faire des études et nous pensons au plus deux autres domaines, peut-être que vous faites une phase III et deux autres domaines pour que nous puissions obtenir une étiquette beaucoup plus large qui traite réellement une impulsion d’agression dans le désordre lourd, juste le TDAH. p>

C’est utile. Merci. P>

Bien sûr. p>

Merci. Et notre prochaine question vient d’Irina Koffler avec Mizuho. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Bonjour, merci de répondre aux questions. Pouvez-vous nous donner une mise à jour, je sais qu’il est trop tôt pour savoir comment se comporte commercialement Oxtellar dans l’indication élargie de monothérapie. Et quand pouvons-nous nous attendre à une inflexion des tendances en matière de prescription? Et puis, peut-être, n’aborderons-nous que les résultats bruts dans les activités de Trokendi. Merci. P>

En ce qui concerne la monothérapie, nous venons de lancer Ce trimestre, au début du trimestre, nous étions prêts pour cela avec la formation de la force de vente, etc. Nous allons donc vraiment nous retrouver dans les rues dès le premier jour, peu après avoir obtenu l’approbation. Nous sommes très enthousiastes à propos de cet élan et à ce jour, nous sommes très enthousiastes à propos de ce que nous avons lu et des commentaires des médecins. Ils sont très clairs et confirment vraiment ce que nous avons dit tout au long de notre vie. que beaucoup de médecins ne s’en souviennent pas et que certains n’ont jamais vu de données en monothérapie sur l’oxcarbazépine en tant que médicament et en tant que molécule. Nous partageons certaines de ces données et rappelons aux gens l’efficacité de l’oxcarbazépine et maintenant sa disponibilité dans Oxtellar XR est beaucoup mieux améliorée profil potentiellement pour leurs patients. L’enthousiasme suscité par la marque est tout à fait différent de celui qui prévalait au début, lorsque nous ne pouvions parler que de la thérapie adjuvante. P>

Nous sommes donc enthousiasmés par le retour initial. Vous avez absolument raison. Il est un peu tôt pour que nous puissions vraiment formuler des commentaires spécifiques sur un point d’inflexion du taux de croissance du produit. Je rappelle aux gens que dans l’épilepsie, en général, même si vous regardez les données d’IMS sur 20 ans, vous verrez que tous les nouveaux produits, lors de leur lancement, détiennent et gagnent des parts de marché, mais leur construction est beaucoup plus lente que dans le passé. migraine ou tout autre domaine. Nous ne cherchons donc pas nécessairement une trajectoire ou un point d’inflexion dans les courbes de croissance, comme nous l’avons vu à Trokendi, sinon ce sera beaucoup plus lent avec le temps, mais le rythme sera très stable. Et finalement, il s’agit d’une franchise à long terme pour nous, compte tenu du vaste espace disponible et de la taille du marché, avec environ 15 millions de prescriptions par an. Nous pensons que nous avons beaucoup de chemin à parcourir et beaucoup de trimestres à venir, des années à venir de croissance significative derrière Oxtellar XR. P>

Pour ce qui est du brut à net, nous Je n’aime pas faire de commentaires spécifiques sur un trimestre ou d’une année à l’autre, je veux dire, nous avons continué à dire qu’au fil des années, cela s’est encore un peu aggravé. ou plutôt que d’autres et en fait, certaines personnes ont probablement remarqué ces fluctuations, car il y a tellement de facteurs différents dans ce rapport brut à net. Une grande partie est hors de notre contrôle et c’est ce qu’elle est et à chaque fois que cela se produit, nous devons signaler et nous devons l’inclure dans le brut-net et donc c’est hors de notre contrôle. Mais après six ans sur le marché, nous sommes vraiment heureux de savoir où nous en sommes sur les deux produits du brut- point de vue du réseau, où de nombreux produits ont été lancés dès la première année et se situent au même niveau qu’aujourd’hui après six ans. sur le marché. Nous sommes donc assez satisfaits de notre position, mais nous ne savons pas, et nous n’avons pas la boule de cristal de ce que l’avenir nous réserve de manière évidente quant à la manière dont cet univers et à tout ce domaine évoluera s’il se produit des changements structurels. compte tenu de ce qui se passe avec l’administration et les politiques de soins de santé là-bas. Mais nous continuerons à le surveiller et travaillerons aussi fort que possible pour continuer à bénéficier de cette couverture pour les deux produits. P>

Merci. p>

Merci. Et notre prochaine question vient de David Amsellem avec Piper Jaffray. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Merci. Juste un couple. Donc, juste pour faire suite aux questions Oxtellar et à la traction en épilepsie en monothérapie. Ce qui me pose problème, c’est donc comment vous voyez ce public plus large de médecins pour le produit dans le contexte de la monothérapie, où des médecins qui connaissent Oxtellar l’utilisent en monothérapie au cours des dernières années. Alors, aidez-nous à comprendre à quel point ce public est plus large maintenant que vous le voyez dans l’étiquette. P>

Ensuite, en ce qui concerne bipolaire, pouvez-vous simplement nous rappeler quelle partie des volumes sous-jacents d’oxcarbe trileptal sont écrits dans le cadre de psychiatrie et des bloqueurs de canaux de sodium disponibles. Quelles sont les méthodes les plus utilisées et comment les voyez-vous? Comment un psychiatre perçoit-il l’oxcarbazépine comme un stabilisateur de l’humeur et dans le cadre d’un psychiatre? J’essaie juste de comprendre quel genre d’opportunité cela pourrait être. Merci. P>

Ouais, bien sûr. Concernant la première question sur la monothérapie. Vous avez absolument raison. Au cours des années, certains des médecins qui nous ont prescrit Oxtellar XR l’ont utilisé en monothérapie. Mais ce ne sont pas tous nos médecins. Aucune question à ce sujet. Nombreux sont ceux qui utilisent uniquement en complément, car notre message est très cohérent depuis six ans maintenant, docteur, si vous avez besoin d’efficacité supplémentaire, si vous avez besoin d’ajouter Oxtellar XR devrait être un premier choix comme complément. la thérapie en tant que complément et c’est ce message que nous martelons depuis six ans, alors naturellement, vous vous attendriez à ce que beaucoup de médecins l’utilisent de cette façon. Et le réserver uniquement aux patients extrêmes qui ont besoin de cette efficacité supplémentaire, et nous exclure donc complètement de ce marché de la monothérapie pour les patients nouvellement diagnostiqués ou les patients sous autre monothérapie qui doivent passer à un médicament beaucoup plus efficace et plus efficace.

Qu’est-ce qui change vraiment ici en ce qui concerne le lancement de notre monothérapie, notre priorité? Comment avons-nous changé la position P1 et la position P2, c’est-à-dire la position du premier appel entre les deux marques que nous avons sur Trokendi XR et Oxtellar XR? Oxtellar XR bénéficie donc désormais d’une position beaucoup plus élevée sur P1 en tant qu’appel lors de l’appel, parmi beaucoup de médecins où historiquement c’était la position P2 ou un représentant peut avoir une chance de parler d’Oxtellar XR dans l’appel de vente ou peut même ne jamais y arriver dans l’appel de vente.Il y a donc un grand changement et un grand changement. Et nous parlons de quelques milliers de médecins qui produiront un message très différent et qui recevront un message très différent, et les efforts récents et le lancement récent en monothérapie nous donneront encore plus d’importance. bien nouveaux médecins que nous n’avons pas parlé avant à cause de leur lourd pré traçage en monothérapie n’est pas nécessairement spécifique à la molécule, mais seulement à l’oxcarbazépine. Notre cible n’est donc plus uniquement le marché de l’oxcarbazépine, c’est le marché de la monothérapie qui attirera potentiellement de nouveaux médecins de l’univers et je peux vous affirmer que nous mettrons beaucoup plus l’accent sur Oxtellar XR dans une position P1. utilisé pour être tous ceux en position P2. Et bien sûr, le message, les données, tout est très différent de ce que nous avons. P>

En ce qui concerne la question bipolaire, actuellement environ 50% du marché de l’oxcarbazépine est un peu plus concentré en psychiatrie. Et la majorité de cela est bipolaire ou pour stabiliser l’humeur, pour les troubles de l’humeur. Et si vous regardez l’ensemble du marché bipolaire environ 34% des prescriptions pour le traitement bipolaire proviennent en réalité de médicaments antiépileptiques, dont la plupart sont exactement ce que vous avez mentionné comme bloqueurs des canaux sodiques. La majorité concerne Lamictal, Lamotrigine, qui avait cette indication pendant de nombreuses années. Et bien sûr, nous avons la carbamazépine comme Carbatrol, prédécesseur de l’oxcarbazépine, l’oxcarbazépine et même le topiramate sont largement utilisés également dans le traitement bipolaire, ce qui représente une part importante du marché des antiépileptiques et représente environ 34% du marché total des médicaments bipolaires. , en ce qui concerne Oxtellar XR, son utilisation est vraiment négligeable, même si elle est bipolaire, car nous n’avons pas recours à des psychiatres de façon naturelle. Donc, si un psychiatre en entendait parler de l’extérieur – peut-être par le biais d’une publication, mais c’est vraiment un chiffre très, très faible, si l’on utilise le XR bipolaire. P>

C’est utile. Merci. P>

Bien sûr. p>

Merci. Et notre prochaine question vient de David Buck avec B. Riley FBR. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Oui, merci. Quelques suivis peut-être pour Jack. Pouvez-vous parler de ce que votre position IP attendue serait bipolaire pour votre Oxtellar lorsque vous vous y installerez? Une indication là-bas. Deuxièmement, vous attendez-vous à ce que certaines des recherches sur les payeurs dont vous avez parlé soient disponibles d’ici la mi-avril pour SPN-812. Enfin, pour Greg, le quatrième trimestre a généralement enregistré une légère augmentation des stocks dans le canal. Vous avez dégagé 10 millions de dollars, ce qui est utile, mais quel était le comparateur l’année dernière pour ce qui est de la variation des stocks? Merci. P>

Ouais, David. En ce qui concerne la position IP de bipolaire, je ne suis pas vraiment bien placé pour faire un commentaire à ce sujet, car nous faisons beaucoup de choses que nous n’avons pas divulguées. ubliquement, sur ce que ce programme et quel est le produit exact pour ce programme bipolaire. Je vais vous dire une chose que nous pouvons prévoir en matière de protection de la propriété intellectuelle à très long terme. Mais de quoi s’agit-il exactement et combien de temps cela va-t-il aller et jusqu’où ira-t-il, nous ne sommes pas en mesure de le dire à ce stade. P>

En ce qui concerne la recherche sur le payeur, nous travaillons très fort sur cela avec SPN-812 pour obtenir un retour d’information significatif que nous puissions partager. Nous espérons vraiment pouvoir le faire lors de la Journée des investisseurs, le 16 avril, si nous l’avons à ce moment-là. Je peux promettre à coup sûr, mais si nous l’avons, j’ai quelque chose de significatif. Nous serons certainement impatients de partager tout ce qui a du sens autour de la journée. Greg? P>

Droite. Et David, pour ce qui est de votre question sur les niveaux d’inventaire. C’est un domaine difficile, car obtenir des données très précises est un défi, mais pour répondre directement à votre question, notre estimation et nos calculs montrent que l’accumulation des stocks correspond à l’année précédente. Donc, ce serait en 2017 le quatrième trimestre était négligeable, sinon, non. Il y a donc clairement un changement perceptible dans le modèle d’ordre au cours du quatrième trimestre et c’est pourquoi nous l’avons appelé. P>

Et juste un suivi, est-ce que c’était plutôt un produit par rapport à un autre, était-ce plus Oxtellar versus Trokendi? p>

Non, ce n’était pas plus Oxtellaire que Trokendi XR. En réalité, ils étaient à peu près proportionnés les uns aux autres. Probablement si même – peut-être un peu plus lourd sur Trokendi XR que sur Oxtellar XR. P>

Très bien. Merci. P>

Merci. Et notre prochaine question vient d’Esther Hong avec Janney. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Merci. Donc, en parlant d’Oxtellar pour le trouble bipolaire, pouvez-vous nous dire à quoi ressemblerait un plan d’essai potentiel? Je sais que le procès devrait commencer au deuxième semestre de cette année. Alors, quand pouvons-nous nous attendre à voir des données? Combien de temps pourrions-nous voir l’expansion des étiquettes? Merci. P>

Ouais. En ce qui concerne la conception, nous en discuterons plus longuement lorsque nous aurons tout défini et communiqué à la FDA et que nous aurons sa bénédiction sur les conceptions. Je me sentirai plus à l’aise de partager cela à ce moment-là. En ce qui concerne le calendrier, je veux dire, si nous commençons le programme à l’automne de cette année, je veux dire, ces essais devront y penser. Une bonne année, du début à la fin de l’année, peut-être quelques mois plus tard. Donc, vous serez alors vers la fin de 2020, peut-être pour obtenir des données. Encore une fois, il s’agit maintenant de deviner quoi, nous n’avons pas de calendrier précis jusqu’à ce que nous ayons bien défini la conception et connu exactement le moment où nous commençons les études. Mais c’est une chronologie très très dure si je devais vous donner quelque chose aujourd’hui. P>

D’accord, merci. p>

Bien sûr. p>

Merci. Et nous avons le temps pour une autre question. Une question vient de David Steinberg avec Jefferies. Votre ligne est maintenant ouverte. P>

Oui, merci. Je viens d’avoir un suivi concernant le stockage au 4ème trimestre. Y a-t-il eu un déstockage au cours du trimestre précédent? Et puis, je suis juste curieux de savoir pourquoi ces 10 millions de dollars représentent presque 10% de vos revenus. Donc, c’est assez gros stock. Et je suis juste curieux que vous en ayez parlé un peu plus avec Trokendi et Oxtellar, mais Trokendi grandit bien, mais décélère toujours du fait de la croissance rapide qui a suivi le lancement de la migraine. Et la croissance Oxtellar a été un peu en ligne. Alors simplement curieux de savoir pourquoi les grossistes ont-ils tant acheté à venir, s’il n’y avait pas eu de stock au trimestre précédent? Merci. P>

Il n’y a donc pas eu de déstockage ici, comme nous pouvons le déterminer au troisième trimestre, numéro un. Deuxièmement, je pense aux grossistes et aux pharmacies, nous avons observé le même comportement de certaines pharmacies. Certaines pharmacies de grandes chaînes commandaient probablement aussi plus qu’elles ne l’avaient fait le mois précédent. C’était donc dans les deux segments de la chaîne, les deux produits. Et nous pensons que ce qui s’est passé ici, c’est que la société a pour habitude d’augmenter ses prix au début de l’année. Et nous pensons que les grossistes et les pharmacies ont remarqué cela et ont essayé de prendre les devants en commandant le produit à l’avance. Les augmentations de prix annoncées lors de cette augmentation tombent directement dans leurs poches. P>

Nous allons donc mettre en place des procédures de reconnaissance et des procédures de reconnaissance supplémentaires qui nous permettront de contrôler, je pense, beaucoup mieux. Vous avez remarqué que, selon nos prévisions, nous ne prévoyons pas de stockage supplémentaire au quatrième trimestre de 2018, car – quatrième trimestre de 2019, excusez-moi, à cause des procédures et des pratiques que nous allons instaurer pour traiter nos grossistes et les chaînes de pharmacies. Nous ne nous attendons donc pas à un redoublement, mais nous pensons que le timing et l’anticipation de la hausse des prix au début de l’année nous ont réellement motivés. P>

Avez-vous des accords de gestion des stocks? Je veux dire, ces types de mouvements se sont produits jadis, mais avec les IMA, ils ne devraient plus se produire ou pas? P>

Nous le faisons, mais ils se sont produits. content>

Merci. Je voudrais maintenant redonner la parole à Jack Khattar pour les remarques finales. P>

Opérateur ” data-reactid=”166″ type=”text”> Opérateur strong> p>

Mesdames et messieurs, merci d’avoir participé à la conférence d’aujourd’hui. Ceci conclut le programme d’aujourd’hui. Et vous pouvez tous vous déconnecter. Tout le monde passe une bonne journée. P>

Appel des participants: h2>

Gregory S. Patrick Directeur financier em> ” data-reactid=” 172 ” type=” text “> Gregory S. Patrick strong> – Directeur financier em> p>

David Steinberg Jefferies – Analyste ” data-reactid=”174″ type=” text “> David Steinberg strong> – Jefferies – Analyste em> p>

Patrick Trucchio Berenberg Capital – Analyste ” data-reactid=”176″ type=”text”> Patrick Trucchio strong> – – Analyste Berenberg Capital em> p>

David Amsellem Piper Jaffray – Analyste ” data-reactid=” 178 ” type=” text “> David Amsellem strong> – Piper Jaffray – Analyste em> em>

Esther Hong Janney Montgomery – Analyste ” data-reactid=”180″ type=”text”> Esther Hong – Janney Montgomery – Analyste em> p>

Plus d’analyses SUPN ” data-reactid = “181” type = “text”> Plus d’analyses SUPN p>

AlphaStreet “data-reactid =” 182 “type =” text “> Transcription optimisée par AlphaStreet p>

Conditions générales em> pour plus de détails, y compris nos Décharges de responsabilité capitalisées obligatoires . em> “data-reactid =” 183 “type =” text “> Cet article est une transcription de cette conférence téléphonique réalisée pour The Fool Motley. Bien que nous nous efforcions d’obtenir notre meilleur idiot, il peut y avoir des erreurs, Comme dans tous nos articles, The Motley Fool n’assume aucune responsabilité quant à votre utilisation de ce contenu et nous vous encourageons vivement à faire vos propres recherches, y compris en écoutant vous-même l’appel et en lisant les informations de la société. Dépôts auprès de la SEC. Veuillez consulter notre em> Conditions générales em> pour plus de détails, y compris nos Obligatory Capitalized Disclaimers de responsabilité. em> p>

  • 3 actions qui ne sont absolument pas chères Maintenant li>
  • 5 principes Warren Buffett à se souvenir de soi / a> li>
  • Le bonus de sécurité sociale de 16 728 $ que vous ne pouvez pas acheter à la perte li>
  • L’avis incontournable de Trump sur la sécurité sociale l i>
  • . / li> ul>

    Transcripteurs Motley Fool

    ne détient aucune position dans aucune des actions mentionnées. Le Motley Fool n’a aucune position dans aucune des actions mentionnées. The Motley Fool a politique de divulgation . em>” data-reactid = “192” type = “text”> Motley Fool Transcribers n’a aucune position dans les actions mentionnées. Le Motley Fool n’a pas de position dans les actions mentionnées. Le Motley Fool a un p> div>